Ces petits riens ...

Publié le par sébastien

Des détails qui passent inaperçus et qui en disent beaucoup sur le mode de gouvernement de la France. Je vous en soumets deux pour l'exemple :

1) Par décret, le Gouvernement a décidé la mise en place de passeports biométriques, qui prévoient le prise d'empreintes de 8 doigts, quand, au maximum, on en exploite deux seulement à l'étranger. La CNIL, autorité administrative indépendante, consultée sur ce texte, comme le prévoit la loi dès lors que l'on crée un nouvelle base de données personnelles centralisée, rend un avis négatif : elle considère que rien ne justifie une telle entrave aux libertés individuelles. La chose est rare. Que croyez-vous que le Gouvernement fît ? D'un revers de main, il écarte cet avis négatif et il prend son décret comme si de rien n'était. La presse, comme d'habitude, dort. Circulez, il n'y a rien à voir. A quoi servent donc ces autorités si l'on décide de ne pas tenir compte de leurs avis quand ils sont négatifs ?

2) M. Teullé, ancien tête de liste à Neuilly, perdu en rase campagne, a été nommé inspecteur général de l'éducation nationale au tour extérieur. Après la nomination du consul de Los Angeles ... En Sarkozie, comme en Chiraquie et en Mitterrandie autrefois, on recase à tout va. L'avis de l'opposition sur les nominations attendra. Et, pendant ce temps-là, la presse continue de dormir. C'est vrai qu'il y a tant de choses à raconter entre les beaux jours revenus, les bouchons du 1er mai et la relégation du Petit Saint Germain en Ligue 2 ... !

 

Publié dans Politique-France

Commenter cet article

1 08/06/2008 19:05

DEGAGE GROS CONNARD PATHETIQUE ET RIDICULE :D