L'année des cadeaux ?

Publié le par sébastien

La rentrée politique commence. Et, avec elle, un cortège de cadeaux fait son apparition : l'allocation de rentrée scolaire plus tôt que prévu, une annonce sur la suppression des droits de succession pour le conjoint survivant, une bourse pour les étudiants qui quittent le nid familial, la mise en place d'un chèque transport, une réévaluation de la prime pour l'emploi ...

Les années qui précèdent l'élection présidentielle sont riches en bonnes nouvelles et celle-ci ne paraît pas devoir déroger à la règle.

La progression de la croissance, au-delà des estimations, semble devoir encourager plus que de raison les revendications catégorielles. Déjà, paraît-on revivre le scénario de la cagnotte, funeste à Lionel Jospin autrefois, au prétexte qu'il y aurait 3 milliard d'euros de rentrées fiscales supplémentaires.

Pourtant, c'est dans un tel contexte que doivent se révéler les hommes d'Etat.

Il y a ceux, nombreux n'en doutons pas, qui multiplieront promesses et cadeaux.

Et, il y a ceux, solitaires le plus souvent, qui rappelleront que parler de cagnotte au moment où l'Etat plie sous près de 2000 milliards d'euros de dette relève, au mieux de l'incompétence et au pire de l'inconscience.

Qui choisirez-vous, les Père Noël inconséquents ou les Père Fouettard professeurs de vertu ?

Publié dans Politique-France

Commenter cet article