Actualités - impressions - questions

Publié le par sébastien

1) 1000 morts en Irak : cela fait aujourd'hui deux minutes dans les JT et bien peu de pages dans les journaux. Plus le chaos s'étend et moins la presse ne s'investit. Paradoxe ?

a) la presse abhorre les scénarios qui se répètent. La mort, comme une mauvaise habitude, n'intéresse personne.

b) et puis, la presse est partie depuis longtemps. Là où elle est absente, il n'y a pas d'Histoire. Celle-ci se fait dans la brume, nous envoyant par intermittences des signaux d'alerte, mais qui peut dire vers où elle va ?

2) Villepin est habile. Des mesures, à la mode keynésienne, que la gauche ne renierait pas : grands travaux, primes en tout genre, revaloraisation de la prime pour l'emploi, ...

a) Chronique, à droite, d'un affrontement annoncé : Villepin veut isoler Sarkozy dans le "corner" ultralibéral ;

b) les socialistes, contraints à la surenchère, virent à gauche toute. Génie tactique ou comportement malhonnête ?

3) Chaos aux Etats-Unis. Des centaines, des milliers de morts ? Dans le plus grand pays du monde, la chose paraît inconcevable. Des snipers tirent même sur les secours et les hélicoptères.

Quand la réalité dépasse la fiction.

 

Publié dans Réflexions-idées

Commenter cet article

Sergent Popup 05/09/2005 13:27

Faut pas trop regarder la télé. Même sur ARTE, ils se sentent obligés de nous servir notre dose quotidienne de morts, de massacrés, d'assassinés, de bombardés, de noyés etc. etc.

Et tout le reste? Tu as raison, on l'oublie volontairement, on le passe sous silence. A croire que plus un enfin ne naît, que personne ne rit ni ne fait la moindre bonne action dans ce bas monde.

Les médias ont besoin de sous pour fonctionner et ce sont les catastrophes qui leur en apportent le plus.

Concernant les socialistes, depuis qu'ils ont viré Jospin en jouant aux cons, ils ont tellement de remords qu'ils sont prêts à toutes les compromissions pour retrouver le pouvoir.