Belle histoire !

Publié le par sébastien

Sur le blog de Pierre Bilger, j'ai trouvé aujourd'hui cette histoire qui est proposée par Hélène. Je la trouve géniale !

"Un homme d'affaires américain se trouvait sur le quai d'un petit village mexicain du bord de mer quand un pêcheur sur un petit bateau accosta. Il avait au fond de son bateau plusieurs superbes thons à nageoires jaunes.
L'Américain complimenta le Mexicain pour la qualité de sa prise et demanda s'il avait fallu beaucoup de temps pour les pêcher.
« Un peu de temps seulement » répondit le Mexicain.
L'Américain demanda alors pourquoi il n'était pas resté plus longtemps pour ramener plus de poissons.
Le Mexicain répondit qu'il en avait assez pour nourrir sa famille.
L'Américain questionna à nouveau : « Que faites-vous le reste du temps?»
Le pêcheur mexicain répondit : « Je dors tard, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme, Maria, je flâne dans le village tous les soirs où je sirote du vin et joue de la guitare avec mes amis. J'ai une vie bien remplie, Monsieur ! »
L'Américain rétorqua d'un air moqueur : « Je suis diplômé de Stanford et pourrais vous aider. Vous devriez passer davantage de temps en mer afin de ramener de nombreux poissons et acheter un plus grand bateau avec le gain de la pêche. Ce bateau permettra d'augmenter encore le produit de la pêche et d'acheter plusieurs bateaux. Finalement, vous pourriez avoir une flotte de bateaux de pêche. Au lieu de vendre vos prises à un intermédiaire, vous pourriez les vendre directement au transformateur et, pour finir, ouvrir votre propre conserverie. Vous auriez le contrôle de tout le circuit, de la production à la distribution. Vous pourriez quitter ce petit village et vous installer dans la ville de Mexico, puis Los Angeles et enfin New York où vous dirigeriez l'expansion de votre entreprise.
Le pêcheur mexicain demanda : « Mais Monsieur, combien de temps cela prendra-t-il ?
« De 15 à 20 ans seulement » répondit l'homme d'affaires.
« Et ensuite, Monsieur ? »
L'Américain se mit à rire. « C'est la partie la plus intéressante. Quand le moment sera venu, vous annoncerez une offre publique, vendrez vos actions et deviendrez très riche. Vous pourrez facilement faire des dizaines de millions ! »
« Des dizaines de millions, Monsieur ? Et alors ? »
« Et alors ! » dit l'Américain « Alors, vous prendrez votre retraite. Vous vous installerez dans un petit village de pêcheurs où vous pourrez faire la grasse matinée, pêcher un peu, jouer avec vos enfants, faire la sieste avec votre femme, flâner dans le village le soir en sirotant du vin et en jouant de la guitare avec vos amis. »

Publié dans humour

Commenter cet article

Jean Yves 31/08/2005 13:34

Très belle en effet...