Gay et père

Publié le par sébastien

Discuté ce weekend avec un ami gay de son projet d'enfant.

Il a beaucoup réfléchi, envisagé toutes les formules et, désormais, il se sent prêt.

Il a une amie lesbienne qui veut elle-aussi un enfant. Ils vont concevoir le bébé de "manière naturelle" parce que c'est le désir de la future maman, qui préfère cette méthode à celle de la seringue.

Je lui demande si, "techniquement", cela ne lui pose pas un problème. Il me répond par la négative : "tu sais, avant, j'ai eu une vie hétéro, j'ai même failli me marier !".

Ensuite, ils se sont mis d'accord pour partager la garde de l'enfant : la semaine chez maman, le weekend chez "papa".

Mon ami me rappelle que sa situation est fragile : la mère peut exiger quand elle le veut la garde pleine et entière de l'enfant et elle peut demander également une pension alimentaire.

Devant un tel risque, je demande ce qui le pousse à tenter l'aventure : "Le désir de transmettre. J'ai bien profité de la vie, à mon tour maintenant de faire profiter, de mon savoir, de mon expérience, de mon argent".

Une bonne définition du métier de père, finalement.

 

Publié dans vie gay

Commenter cet article