Pourquoi il faut le mariage gay

Publié le par sébastien

La position exprimée par Sarkozy ce weekend est l'occasion pour moi de rappeler les raisons pour lesquelles je suis favorable au mariage gay et à l'adoption par les couples homosexuels :

1) Le mariage homosexuel ouvre de nouveaux droits pour certains, il n’en supprime pour personne. L’intérêt général n’est-il pas que chacun puisse organiser sa vie privée sans tracas, dès lors qu’elle demeure respectueuse des principes qui construisent notre " vivre-ensemble " ? Et, en quoi l’amour consenti par deux partenaires, serait-il contraire à ces valeurs ? Ce n’est pas dans l’intérêt de la société que de voir une catégorie de nos concitoyens traités différemment parce que leur amour n’est pas majoritaire. Au contraire, leur défiance vis-à-vis des structures qui organisent la société ne s’en trouvera-t-elle pas renforcée et, dès lors, la " crise des institutions " aggravée ? Et, ne faut-il pas craindre, en rejetant ainsi le droit à l’indifférence revendiqué par les défenseurs du mariage homosexuel, de renforcer les tenants du communautarisme ?

2) La question de l’adoption et, plus généralement, de la filiation pour les couples homosexuels. Mariage et adoption sont, en vérité, deux sujets distincts : on peut autoriser l’un et interdire l’autre. Par ailleurs, nombre de couples aujourd’hui ont des enfants hors mariage, nombre d’enfants vivent dans des familles recomposées ou monoparentales et nombre d’homosexuels, enfin, adoptent déjà en " jouant " les célibataires, de sorte que les liens entre mariage et filiation sont désormais distendus, quand ils ne sont pas rompus. Aussi, interdire le mariage gay en soulevant le problème de la filiation revient à surestimer un modèle qui dans les faits n’est qu’un parmi d’autres et à imposer, par conséquent, aux couples homosexuels des obligations que l’on n’exige de personne.

3) Accorder des droits réduits à une catégorie de citoyens, en raison même de leur orientation sexuelle, constitue une véritable discrimination. Nous ne sommes pas là dans une interprétation abusive du principe d’égalité, qui nourrit les ridicules du politically correct, mais bien dans un mouvement qui vise à mettre fin à des discriminations premières.

Pour ma part, j’estime que c’est là un combat juste, pour que chaque citoyen, indépendamment de son orientation sexuelle, puisse disposer de mêmes droits et de mêmes devoirs. Ni plus, ni moins.

Publié dans mariage gay

Commenter cet article

Mathieu / Mateo 16/03/2007 16:11

Moi je suis en faveur du mariage, et même du droit à l'adoption pour les couples catholiques. Je sait que ce point de vue peut choquer, mais il est argumenté.http://mathieu1.typepad.com/blog/2007/03/je_suis_en_fave.html

ousi 05/09/2006 13:12

Je le sentais venir, que le fameux grand débat électoral sur le retour de valeurs allait se faire à peu de frais sur le dos du mariage et de l’adoption pour tous ... Royal s’est finalement rétractée, mais Sarkozy tente sa chance. C’est le même topo qu’aux Etats-Unis, où les Républicains servent régulièrement la soupe, des mois avant l’élection, dès qu’il s’agit de ragaillardir les prises de bec avec les Démocrates. Ca ne mange pas de pain, rien n’empêchera de dire le contraire le lendemain, et il y a toujours quelques illuminés pour faire monter la sauce .... Alors, allons-y .... On nous refera le coup des symboles, du naturel, du bon sens, quand le débat est déjà dépassé et le dénouement, à terme, inéluctable (aussi longtemps que nos démocraties seront en bonne santé - mais là, c’est une autre histoire ... )