Sarkozy dit non au mariage gay

Publié le par sébastien

C'est le contraire qui aurait étonné. Comme cela était prévisible, compte tenu du rapport de forces au sein de la majorité, Sarkozy a pris position ce weekend contre le mariage gay et contre l'adoption par les couples homosexuels. Il se prononce, en revanche, pour une égalité financière entre gays et hétéros.

Ainsi, en proposant un nouveau contrat, certes plus avantageux que le pacs mais néanmoins différent du mariage, Sarkozy considère que les couples gays ne peuvent avoir les mêmes droits que les couples hétéros. Car de deux choses l'une : soit l'on est favorable aux mêmes droits et le contrat existe déjà, il suffit alors de l'étendre, soit l'on prône un autre contrat, et c'est alors refuser l'égalité des droits.

En ne se montrant disposé que pour la seule égalité financière, Sarkozy ajoute de surcroît l'insulte à l'inégalité. Manière de dire aux gays : "vous êtes bien gentil, ok pour le fric, mais pour la reconnaissance de la nation, c'est non parce qu'un couple c'est un homme et une femme". L'idée que les gays doivent se contenter de l'égalité au niveau du porte-monnaie, voilà qui n'est rien comprendre à leur revendication première : le mariage pour tous, c'est l'assurance que la société ne fait pas de distinction entre les diverses amours consenties entre personnes majeures. C'est, une bonne fois pour toutes, chasser l'idée qu'une sexualité est inférieure à une autre.

En considérant qu'un couple, "c'est un homme et une femme" et que seul ce couple peut élever des enfants, c'est faire de l'argument biologique le socle de la parentalité. En dépit des réalités, Sarkozy, le soi-disant apôtre du pragmatisme, se noie pour le coup dans l'idéologie, en se contentant de l'argument d'autorité.

Cette prise de position de Sarkozy est l'occasion pour moi de rappeler ma réponse à Lionel Jospin qui s'était lui aussi opposé au mariage gay, en développant des arguments tout à fait comparables.

En espérant que Sarkozy finira un jour par suivre le même chemin que l'ancien Premier ministre qui aujourd'hui fait sienne la proposition du parti socialiste favorable au mariage gay et à l'adoption pour les couples homosexuels.

Publié dans mariage gay

Commenter cet article

liberte 14/03/2008 18:32

dites oui au mariage gay !

Fred 04/09/2006 22:32

Je la redoutais sa prise de position sur le mariage homosexuel.
Mr Sarkozy veut créer la rupture, encourager la jeunesse et lutter contre le jeunisme, mais sa position contre le mariage homosexuel est une rupture... vers l'arrière.
C'est une honte de réduire l'ideologie du mariage gay à des considérations fiscales et financières.
Et l'entendre dire, une famille c'est un papa, une maman, un mariage c'est entre 2 sexes opposés, on se croirait limite revenu aux temps du '"Travail, Famille, Patrie". C'est un triste pas en arrière...