Sanctionner les clients des prostitués ?

Publié le par sébastien

Deux députés socialistes viennent de faire une proposition de loi, visant à sanctionner les clients de prostitués. Cette proposition figure également dans le projet du parti socialiste pour la présidentielle.

L'idée est la suivante : en partant du constat que la prostitution ne peut être que l'expression d'un asservissement, celle-ci doit être supprimée et, par conséquent, il faut tarir la demande par le moyen de sanctions élevées à l'encontre des clients.

Certains "travailleurs du sexe" ne partagent pas cette opinion, comme ils l'expliquent dans une tribune ce jour dans Libération. Ils considèrent que ce travail est un travail comme un autre, que l'Etat n'a pas à se mêler d'un échange qui se fait sur la base du consentement entre le travailleur et le client, tous deux majeurs.

Pour ma part, je partage plutôt l'opinion de ces "travailleurs du sexe".

L'idée que l'Etat puisse intervenir dans une relation consentante entre deux personnes majeures, au nom de l'idée qu'il se fait du bien et du mal, porte en germe bien des dérives.

Par ailleurs, sanctionner les clients, cela reviendra à renforcer les affres de la clandestinité.

Au nom du respect des individus, l'Etat doit lutter avec force contre le proxénétisme et la traite des êtres humains. Au nom de ce même respect, il doit s'abstenir d'intervenir dans des relations consenties entre personnes majeures et responsables au regard de la loi.

Publié dans Politique-France

Commenter cet article