De la mort ordinaire des gens extraordinaires

Publié le par sébastien

A l'occasion des 20 ans de la mort de Coluche, est publié un livre qui revient sur les conditions de l'accident qui a causé le décès du célèbre humoriste.

Et tous les arguments convergent vers une seule fin : instiller le doute dans l'esprit du lecteur quant aux véritables raisons du drame. Non, il ne peut s'agir d'un accident malheureusement banal, le camion a fait une embardée étrange, le comportement lointain du chauffeur après l'accident est curieux, Coluche allait dire des choses dans son prochain spectacle, des barbouzes forcément anonymes font part de leurs doutes, etc ...

Bref, Coluche, ce personnage adoré des Français, ce comique hors-normes, ne peut être mort d'un accident banal qui peut toucher tout un chacun. Un tel destin ne peut être foudroyé que par une volonté supérieure, machiavélique, experte en barbouzerie.

Idem pour Diana. La princesse admirée pouvait-elle finir sa vie contre un poteau sous le pont de l'Alma par la faute d'un chauffeur ivre ? Pas digne d'une princesse, tout cela. En revanche, un bon complot qui mêle les divers intérêts proche-orientaux, voilà qui vous relève un accident de soirée trop arrosée au rang de mythe éternel.

L'opinion ne peut se résoudre à ce que des personnalités extraordinaires terminent leur vie dans des conditions ordinaires. La porte est alors ouverte à toutes les supercheries au rang desquelles les "enquêtes" publiées à des dates bien choisies font partie.

Publié dans Réflexions-idées

Commenter cet article

1000 cb big one 27/06/2006 13:32

- salut,  en bécane il faut une vigilance de tous les instants, le chauffeur a certainnement mal évalué la distance qui le séparait de Coluche ?  Tu nous manque tant C O L U C H E.    signé Bernard : chauffeur et motard