A tous les coups, on gagne !

Publié le par sébastien

De la bouche de son successeur, Luc VandeVelde, on apprend hier que Daniel Bernard a quitté Carrefour en encaissant au passage 29 millions d'euros. En plus de ses 3 ans de salaires d'indemnités qui correspondaient à 4 millions d'euros.

Comme d'autres avant lui, il a ainsi trouvé la formule de l'enrichissement garanti, indépendamment des résultats de gestion.

Est-il normal de prendre 33 millions d'euros lorsque sa société ne remplit pas les objectifs qu'elle s'était tenue d'atteindre ?

Soit on gagne et on ramasse la donne, soit on perd et on assume. Ici, à tous les coups on gagne. La gestion sans risque du patron superfonctionnaire !

Sur ce point, une réforme me semble-t-il est indispensable.

Publié dans coups de gueule

Commenter cet article