La bonne question

Publié le par sébastien

Dans libé ce matin, un article de Guy Carcassonne, professeur de droit public et spécialiste du droit constitutionnel, qui, comme Badinter, estime que la bonne question à se poser au sujet du référendum est la suivante : le texte qu'on nous propose est-il ou non meilleur que le traité de Nice ?

Un vote négatif reviendrait, selon lui, à rester pour une durée illimité sur les textes actuels.

Publié dans Politique-Europe

Commenter cet article

borneo 24/04/2005 15:42

Il faut poser la question aussi de qui renégocierai un nouveau traité ? Assurément Chirac élu jusqu'en 2007. Que renogierait-on ? La participation des députés français à l'assemblée européenne, la partie un et deux du Traité ?