L'universel, c'est le local sans les murs !

Publié le par sébastien

Cette phrase, d'un auteur portugais, est citée en conclusion de son intervention le 12 avril dernier devant l'Assemblée nationale par Jorge Sampaio, le Président de la République portugaise. Plutôt pas mal, je trouve !

Un beau discours dans lequel Sampaio rend hommage à la France des années de sa jeunesse, où il a trouvé un réconfort, notamment intellectuel, au moment où la dictature sévissait dans son pays.

L'intervention de Sampaio est aussi un hommage à la construction européenne, qui a permis de stabiliser la démocratie et d'assurer le décollage de l'économie portugaise.

En filigrane, son discours est aussi un plaidoyer pour la Constitution.

Publié dans coups de coeur

Commenter cet article

nobru 19/04/2005 10:45

1) paroles, paroles, paroles
2) les promesses n'engagent que ceux qui y croient
3) à bas cette nomenklatura idéologue