De battre, mon coeur s'est arrêté

Publié le par sébastien

Vu cette semaine le dernier film de Jacques Audiard : "De battre mon coeur s'est arrêté".

J'y suis allé pour le titre, que je trouvais sympa, et en raison de la critique, plutôt élogieuse.

C'est l'histoire d'un agent immobilier, la jeune trentaine, très magouilleur, qui, suite à une rencontre fortuite avec un ancien professeur de piano, décide de reprendre la musique et, pourquoi pas, d'en faire sa nouvelle raison de vivre.

J'ai trouvé que c'était un bon film, plutôt noir, mais avec des scènes cultes franchement comiques : notamment une scène où notre héros se fait engueuler par sa prof de piano, le tout en chinois auquel il ne comprend pas un traître mot. Ou cette scène, où il apprend à son père qu'il a couché avec la femme d'un mafioso russe, ce qui lui vaut cette réplique cinglante prononcée par un Niels Arestrup, totalement désabusé : "je crois que tu deviens con, mon fils !". Génial !

Je ne trouve pas que le film vaut pour son histoire, qui est finalement assez simple et sans grand rebondissement. On retrouve un thème déjà exploré dans "sur mes lèvres" : quand devient-on réellement adulte ? Pour être soi, faut-il un moment ou un autre accepter de rompre le cours de sa vie, tel qu'il se déroule naturellement ? Film sur la rédemption aussi, sur comment être meilleur.

Le film vaut surtout, à mon sens, pour la mise en scène : le choix de la caméra à l'épaule restitue ce parfum d'ivresse dans lequel semblent tremper la majorité des protagonistes. Les couleurs sont travaillées. On sent qu'Audiard prend un soin particulier à filmer Paris, la nuit, et à accompagner le tout par une bande-son bien choisie.

De la sorte, Audiard poursuit une recherche esthétique déjà repérable dans "sur mes lèvres". La tentation du clip par moments apparaît. Je trouve ça très réussi.

Bref, un "beau" film, au premier sens du terme. 

Publié dans cinéma

Commenter cet article

Philippe 20/03/2005 19:35

Bonjour Seb, une recherche sur Google m'a fait trouver ton site que je trouve très intéressant. Nous avons visiblement des préoccupations assez similaires. Je reviendrai te lire un peu plus longuement et te souhaite la bienvenue sur mon site.
A bientôt
Amitiès
Philippe

AL1 20/03/2005 08:57

C'est le Printemps du Cinéma pendant 3 jours... Alors vu ta "bonne critique" il faut que les cinéphiles en profitent pour aller voir ce film. Moi je patienterai quelques jours qu'il y ait un peu moins de monde...