Affiche Girbaud, suite

Publié le par sébastien

Les deux articles que j'ai publiés sur l'affiche Girbaud sont ceux qui à ce jour ont attiré le plus de réactions sur mon blog.

J'en déduis deux conclusions :

1) Pour lancer le débat, peut-être faut-il être volontiers provocateur ?

2) La question du respect des identités et de la manière de les faire vivre en collectivité est une question sensible.

Finalement, n'est-il pas logique de réagir davantage lorsqu'on est touché au coeur ?

En définitive, cette "affaire" pose la question : jusqu'où peut-on aller trop loin ?

A son tour, aujourd'hui, Olivier Roy, spécialiste de l'Islam, essaie de répondre à cette question. Pour lui, en agissant de la sorte, les Chrétiens développent une attitude communautariste.

Sur son site, Michel-Edouard Leclerc dénonçait lui-aussi assez vigoureusement la décision du juge.

J'aimerais qu'on poursuive ce débat, en particulier que l'on essaie de définir la frontière qui limiterait le droit à l'expression ou à la caricature. Qui limiterait par conséquent le champ d'interprétation du juge.

Vad a proposé dans un commentaire de faire une différence entre ce qui relève du commerce et qui serait interdit et ce qui relève de l'art qui serait autorisé.

Pour ma part, dans ma réponse, j'ai formulé plusieurs réseves sur cette lecture. Qu'en pensez-vous ?

Publié dans Réflexions-idées

Commenter cet article