Tektoniqués

Publié le par sébastien

Une nouvelle danse  est à la mode parmi les ados : la tektonik.

Mais un bon tektonikeur ne  doit pas seulement savoir danser la tektonik. Il doit avoir le look approprié : habits, marques , coupes de cheveux ...

La nouveauté ne réside pas dans le fait que naît ainsi une nouvelle danse et un nouveau style, qui crée une nouvelle tribu.

Non, la nouveauté, c'est que la tektonik n'est pas une danse, mais une marque déposée. Quiconque crée un produit avec cette marque devrait, en toute logique, payer des royalties. S'imagine-t-on la salsa, le rock ou le reggae comme une marque déposée dont l'emploi obligerait le paiement de royalties ?

Voilà la force du marketing : les ados, cultivent l'illusion de la rébellion, de la marginalité, du sentiment valorisant d'être à part, alors même qu'ils sont au coeur d'une politique marketing dont ils sont le coeur de cible. Là où ils se pensent en avant-gardistes, ils sont, en réalité, les cibles d'une stratégie spécialement conçue à leur endroit.

Le teknonikeur, qui se pense à part, est en réalité le consommateur banal d'un produit qui le vise spécialement lui. Le tektonikeur est un tektoniké !

Publié dans Réflexions-idées

Commenter cet article

Parapluie 05/03/2008 15:53

Chaque mode est une façon pour certains de s'enrichir. Mais il ne me semble pas que la tektonik soit à la base un immonde calcul consumériste.Seulement, il faut bien vendre du tissu, non ?Je prefère des bonnards qui dansent en slim que d'autres qui se suicident et cachent leur homosexualité.Je dis ça, je dis rien.