Faut-il chanter la Marseillaise à l'école ?

Publié le par sébastien

Lors de la discussion en 1ère lecture à l'Assemblée nationale du projet de loi d'orientation sur l'avenir de l'école, un amendement du député UMP Jérôme Rivière a été adopté.

Il s'agit d'introduire "l'apprentissage de l'hymne national dans les établissements du premier degré".

Deux objectifs sont évoqués : d'abord, faire en sorte que chacun apprenne et s'approprie ce qui est un symbole de la République, ensuite, permettre de mieux assimiler les populations "extérieures".

Cet amendement est, à mon sens, une réaction face au monde tel qu'il va qui fabrique soit des "citoyens du monde" qui vivent à fond la mondialisation, soit des "membres de tribu" qui ne se sentent bien qu'avec ceux qui leur ressemblent. Comment faire dès lors pour maintenir un sentiment d'appartenance nationale ?

Cet amendement s'inscrit dans la logique même du débat l'année dernière sur le voile : à l'heure des migrations, des sociétés métissées, de la mondialisation et de la construction européenne, il s'agit de rappeler, avec force de loi s'il le faut, ce qui fonde et caractérise la nation française.

Je note avec curiosité que le même débat existe au Japon.

Pour ma part, je suggère trois idées :

1) Oui, apprenons la Marseillaise mais changeons les paroles. Appeler les citoyens à prendre les armes ou à abreuver de sang les sillons est-il vraiment d'actualité ?

2) Apprenons aussi l'hymne européen, car si nous sommes français, notre avenir, c'est aussi l'Europe.

3) Enfin, proposons à l'ONU de lancer un concours pour créer un hymne mondial, qui serait chanté dans chaque pays à la même date.

Nous sommes français et nous ne sommes pas que cela. Il faut construire l'idée d'une appartenance multiple. Les identités ne s'annulent pas, elle s'ajoutent.

Qu'en pensez-vous ? Faut-il chanter la Marseillaise à l'école ?

Publié dans Réflexions-idées

Commenter cet article

AL1 22/02/2005 23:18

Tout à fait d'accord avec vous... Allez jeter un oeil sur mon blog et l'article publié le sam. 19/02, comme toujours il peut y avoir du bon dans ce genre de proposition, mais on oublie souvent de prendre en compte l'ensemble des répercussions possibles de telles obligations.

sébastien 22/02/2005 16:11

Finalement, là où il y a débat, ce n'est pas sur le fait d'apprendre l'hymne à l'école. Tout le monde sera plus ou moins d'accord. C'est sur le fait de le chanter, à la manière de ce que font les petits américains ou les petits turcs. Sing or not sing, that is the question !

Jean Yves ALT 22/02/2005 15:08

En 1985, Jean Pierre Chevènement, alors Ministre de l'Education, avait déjà remis dans les programmes de l'école élémentaire, l'apprentissage de la Marseillaise...
En 2002, Jack Lang, Ministre de l'Education, relançait le même projet avec un volet plus culturel en proposant d'étudier l'histoire de l'hymne (de la version originale à celle de Serge Gainsbourg)... avec les résultats que l'on sait. Un nième député croit avoir trouvé "la" solution au problème du civisme en renouvelant une mesure qui prise isolément n'a guère de chance de donner "le" résultat attendu... si ce n'est que décidemment les instituteurs ne font pas leur travail...