Elections et citoyenneté

Publié le par sébastien

Sarkozy estime qu'il ne serait pas anormal que des immigrés installés régulièrement en France depuis 10 ans puissent voter aux élections locales.

Pour ma part, j'ai du mal à me convaincre.

Comment, en effet, considérer que l'on soit "assez français" pour élire un maire tout en ne l'étant pas suffisamment pour élire un député ? Le ridicule peut atteindre son paroxysme lorsque les deux personnes sont les mêmes, ce qui est assez souvent le cas.

Plutôt que d'une citoyenneté à deux vitesses, je préfèrerais une simplification des règles en matière de naturalisation.

Publié dans Politique-France

Commenter cet article

Cobab 02/11/2005 18:33

C'est-à-dire, surtout, qu'il sait fort bien qu'il n'y a aucun risque de mise en place, et que ça emmerde profondément les socialistes — qui le promettent depuis 25 ans.

À moi il me semble que sur les municipales, cantonales, régionales, dobnt la légitimité est uniquement locale et basée sur le lieu de résidence, c'est une évidence. Pour les élections nationales, cela suppose un travail sur la nationalité. On peut parfautement considérer que c'est dans la logique du droit du sol.

Jean-Yves 02/11/2005 11:16

D'accord avec toi. je crains que ces propositions ne soient que de la politique politicienne. Flatter sans trop faire peur...