Homophobie et Union européenne

Publié le par sébastien

La Pologne s'est choisie un nouveau président : Lech Kaczynski. Et il est ouvertement homophobe.

En 2005, alors maire de Varsovie, il avait obtenu l’interdiction de la Lesbian & Gay Pride dans la capitale, tout en autorisant une manifestation homophobe d’extrême droite, la "marche de la normalité". Récemment, Lech Kaczynski proposait même d’interdire aux homosexuels d’enseigner.

Et pourtant, cet aspect du personnage n'est guère traité par les médias. Tout cela semble passer comme une lettre à la poste.

Le Parlement européen qui s'était justement offusqué des propos de l'italien Buttiglione au moment de la constitution de la Commission Barroso ne dit rien aujourd'hui sur l'élection polonaise.

Tout cela est regrettable et inquiétant.

S'il est bon d'exiger que les pays candidats se conforment aux règles qui prévalent au sein de l'Union en terme de libertés fondamentales et de droit des minorités, il est tout aussi indispensable de rappeler ces règles aux pays qui sont déjà membres de l'Union. Et mieux, de prévoir des sanctions pour les gouvernements qui reviendraient sur le respect de ces règles communes.

Sinon, le "modèle européen" que l'on vante au monde entier n'est qu'une chimère.

Publié dans Politique-Europe

Commenter cet article

fxrd 14/12/2005 11:20

Vous indiquez très justement que l'on ne réagit pas suffisamment à l'encontre de cet état de fait. Pour ma part, je ne le savais pas.... merci de diffuser cette information...espérons que l'UE finira par s'y attacher lorsqu'elle aura résolue ses problèmes de budget!!! A bientot

Cobab 02/11/2005 18:28

Content de te relire Seb. J'ignorais l'interdiction de la Gay pride à Varsovie…

Jean-Yves 02/11/2005 11:14

Très heureux de ce retour sur ton blog.